Allemagne : 10% d’effets indésirables graves signalés suite à la 3e dose

Posted by

A l’heure où divers pays lancent des campagnes massives d’administration de « boosters », une circulaire de la Chambre des médecins de Rhénanie donne l’alerte. Elle signale des complications graves, dont un décès, suite aux injections d’une 3e dose de vaccin dans un établissement subventionné.

Le communiqué, daté du 7 septembre dernier et qualifié par ses auteurs de « bref mais important », est adressé aux membres de la Chambre des Médecins du Nordrhein.

Il signale que sur 90 injections de booster effectuées dans un établissement social subventionné par l’ASB (note de la rédaction : un équivalent de la Croix-Rouge allemande), 9 cas de complications graves, principalement cardio-pulmonaires, ont été observés. Parmi eux : un décès et deux patients admis en réanimation.

Ces événements ont été notifiés à différentes institutions sanitaires et des investigations sont en cours, indiquent les deux médecins signataires.

En l’absence d’autorisation officielle de l’Agence européenne du médicament (AEM) pour ces boosters ou de recommandation officielle de la SITKO (commission allemande compétente sur le vaccin), les auteurs invitent donc leurs collègues à « décider en leur qualité de médecin s’il n’est pas préférable d’attendre » lesdites recommandations et autorisations, ou s’il est urgent et indispensable d’administrer cette 3e dose.

A noter que le texte ne précise pas quels sont les vaccins qui ont été (ré)injectés, et ne donne aucun détail (âge, état de santé…) sur les patients concernés par ces effets indésirables sévères.

 

 

Autres articles