Les Etats canadiens commencent à lever les mesures liberticides

Est-ce le résultat de la révolution lancée par les camionneurs? Ou des manœuvres politiques?

En tout cas, alors que la capitale Ottawa reste investie par les « convois de la liberté », les Etats canadiens annoncent l’un après l’autre la levée des mesures sanitaires. Le 8 février, c’était le cas du Saskatchewan, de l’ìle du Prince Edouard et de l’Alberta.

Peu après, c’était le tour du Québec qui présentait son plan de « retour à une vie plus normale », avec la levée de « presque toutes les restrictions » d’ici le 14 mars. Son premier ministre François Legault ajoute qu’il va falloir «apprendre à vivre avec le virus».

Plus hésitants, l’Ontario et le Manitoba réfléchissent à suivre la même tendance.

Changement de ton dans les médias ?

Nouveau également, le ton de la presse semble changer. Le National Post, qui a toujours été un solide pilier de la communication officielle, relate les expériences d’allègement en Europe de façon très objective.

A noter cependant que la prise de décision reste opaque, comme on peut le voir dans La Presse. En particulier, les autorités continuent à lier les déconfinements à une incitation à la vaccination, à laquelle elles persistent à attribuer le mérite de la décrue de l’épidémie.

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.