Au Danemark, preuve est faite que le vaccin ne ralentit plus la contamination

Dans un article du 15 décembre, le Courrier des Stratèges se fait l’écho d’une récente étude danoise.

« Le Danemark produit des statistiques qui battent totalement en brèche le mantra du vacciné moyen qu’on connaît bien : le vaccin permet de ralentir la contamination et d’empêcher les formes graves de la maladie. L’arrivée du variant Omicron, selon les chiffres officiels de ce champion européen de la vaccination, change complètement la donne (…)

Bombe à retardement pour les labos ?

« Le variant Omicron montre qu’il est une bombe à retardement pour la vaccination obligatoire. Selon les statistiques diffusées par les autorités sanitaires danoises, il contamine en effet autant les vaccinés que les non-vaccinés. »

Et plus loin :

« Il est donc tentant de voir, derrière les déclarations répétées sur la vaccination obligatoire, la manifestation d’une ultime fébrilité des laboratoires avant leur naufrage. »

C’est aussi avec quelques chiffres issus de ces statistiques que le Dr Martin Blachier, ancien défenseur de la doxa gouvernementale, a récemment semé la confusion sur les plateaux télé, en les reproduisant dans un tweet lapidaire :

  • Vers l’article sur Le Courrier des Stratèges : cliquer ici.

Voir aussi sur Covidhub :

L’étrange cas du Dr Martin et de Mister Blachier

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.