Berne : raz de marée contre la loi Covid

La capitale de la Confédération helvétique a connu un déferlement d'une ampleur inhabituelle dans ce pays peu habitué aux manifestations. 

A l’initiative des différents collectifs et associations à l’origine du référendum contre le durcissement de la loi Covid (sur lequel le peuple suisse se prononcera le 28 novembre prochain) des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés aux alentours du Palais fédéral.

Les médias ont (sans surprise) minimisé l’événement en parlant de « quelques milliers » ou, au plus, « dix mille » manifestants, mais les images parlent d’elles-mêmes : c’est un véritable raz-de-marée de manifestants qui a déferlé dans les rues de la capitale dans le cadre de cette manifestation autorisée et cadrée par la police bernoise.

Un signe de plus que l’opposition à des mesures liberticides et dont la pertinence pour « lutter contre la pandémie » n’est pas démontrée est en réalité bien plus importante que ce que les médias et les sondages qu’ils commanditent en disent.

Lors du premier référendum contre la loi Covid soumis au vote le 13 juin dernier, l’opposition était évaluée dans les sondages à « 30% des votants au plus ». Le score final, malgré le soutien de tous les partis et le parti-pris unanime de la presse en faveur de la loi, fut en réalité de 40%.

Il y a fort à parier que l’opposition sera à nouveau supérieure aux projections de la presse. La démonstration de ce jour confirme si besoin était que la politique « sanitaire » coercitive heurte l’ADN d’un pays privilégiant la voie de la modération, de la responsabilité individuelle et du respect des minorités. La forte mobilisation des cantons « primitifs » (régions de montagne à l’origine de la création de la Suisse au 13ème siècle) étant un indice sûr en la matière.

 

 

 

 

  • « Quelque 10’000 manifestants contre les mesures anti-Covid à Berne », article sur la RTS : cliquer ici.
Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.