De la salade ARN dans votre assiette?

Faire pousser des vaccins végétaux dans son jardin: les recherches s'activent. Mais les pharmas veillent au grain... OGM sans doute.

par Thibaut Masco, Santé Non Censurée

Souvenez-vous, il y a quelques temps je vous parlais d’un tout nouveau vaccin… à base de mauvaise herbe ! L’entreprise biopharmaceutique Medicago a en effet développé un nouveau produit vaccinal baptisé Covifenz, approuvé par les autorités québécoises, et qui fait la part belle aux plantes1.

Contrairement aux vaccins à ARN messager, ici ce sont les végétaux qui servent d’intermédiaire et produisent les protéines Spike du coronavirus, sous forme désactivée, et non pas notre organisme2 3.

En évitant ainsi que l’organisme ne devienne “l’usine” de fabrication du virus qu’il apprend à reconnaître et à combattre, ces vaccins d’un nouveau genre diminueraient les risques de péricardites et de myocardites observées chez les vaccinés via ARN messager4.

Et bien figurez-vous que la science est loin de s’arrêter là dans le filon des vaccins “végétaux” !

Des vaccins végétariens… à cultiver soi-même?

Si les végétaux sont capables de produire les protéines désactivées de virus, pourquoi en faire des vaccins si on peut tout simplement les manger ? Telle est l’idée de l’université de Californie à Riverside, qui cherche à produire des laitues et des épinards vaccinaux5 6.

La technologie de l’ARN messager a beau avoir fait un grand bond en avant avec l’arrivée de la pandémie, elle présente toujours un inconvénient majeur en ce qui concerne son stockage et son transport. Elle doit impérativement être conservée à des températures très basses, entre -90 et -15 degrés7.

Une contrainte peu pratique, surtout lorsqu’il s’agit de distribuer un vaccin aux quatre coins du monde. Or, avec des “salades-vaccins”, comme les conçoivent les chercheurs américains, plus besoin de se soucier de cela, puisqu’elles pourraient être stockées à température ambiante, sans que cela ait des répercussions sur l’efficacité du vaccin8.

Et plus besoin de piqûres. Mieux encore. Vous pourriez les faire pousser vous-mêmes dans votre propre jardin.

Juan Pablo Giraldo, professeur de botanique et de sciences végétales à Riverside, en est convaincu : “Nous testons cette approche avec des épinards et de la laitue et avons des objectifs à long terme pour que les gens la cultivent dans leurs propres jardins. (…) Les agriculteurs pourraient aussi éventuellement en cultiver des champs entiers9.”

Efficace, sûr et bon marché, vraiment?

Selon lui et dans l’idéal, une seule plante suffirait à vacciner un individu10. Ce projet semble être sorti tout droit d’un scénario futuriste et pourtant, l’idée en elle-même a déjà plus de 20 ans ! En 1999 déjà, des chercheurs pensaient employer des légumes transgéniques, notamment des pommes de terre, comme “vaccins comestibles”11.

Ils y voyaient eux aussi la promesse d’une “nouvelle stratégie pour le développement de vaccins sûrs et peu coûteux”12.

Mais est-ce vraiment le cas ?

Est-ce que de tels vaccins végétaux pourraient être la solution pour une approche facilitée, moins dangereuse, plus équitable et peut-être un peu plus économique de la vaccination de masse ?

Rien n’est moins sûr dans notre société dominée par les lobbys pharmaceutiques… Et même si au 5e siècle avant J.-C., Hippocrate disait déjà “que ton alimentation soit ta première médecine”13, je ne suis pas sûr de vouloir prendre ses paroles au pied de la lettre et faire pousser des végétaux médicaments génétiquement modifiés dans mon potager.

Sources : 
https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/covid19-industrie/medicaments-vaccins-traitements/vaccins/medicago.html
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-un-vaccin-a-base-de-plantes-semble-efficace-contre-les-variants_161374?xtor=RSS-16
https://sciencesnaturelles.ch/covid19-vaccination-explained/mrna_vaccines/wie_funktioniert_ein_mrna_impfstoff_
https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-cardiaques-et-vasculaires/maladies-p%C3%A9ricardiques-et-myocardite/myocardite
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-sciences-du-week-end/bientot-des-vaccins-a-manger_4993140.html
https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpls.2021.691295/full#h7
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-sciences-du-week-end/bientot-des-vaccins-a-manger_4993140.html
https://www.universityofcalifornia.edu/news/grow-and-eat-your-own-vaccines
https://www.universityofcalifornia.edu/news/grow-and-eat-your-own-vaccines
10 https://www.universityofcalifornia.edu/news/grow-and-eat-your-own-vaccines
11 https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S128645799980080X?via%3Dihub#aep-bibliography-id15
12 https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S128645799980080X?via%3Dihub#aep-bibliography-id15
13 https://www.colibris-lemouvement.org/magazine/lalimentation-notre-premiere-medecine

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.