France: ces bistrots qui refusent d’exiger le pass sanitaire

La décision du Conseil constitutionnel de valider la plupart des mesures prévues dans la nouvelle loi sanitaire ne fait pas l’unanimité.

Si elle implique que la loi en question entrera bel et bien en vigueur dès le lundi 9 août, un mouvement d’opposition se fait jour dans tout le pays, porté principalement par des syndicats des professions visées par l’obligation vaccinale : soignants, sapeurs-pompiers, travailleurs sociaux.

Les cafetiers et restaurateurs devraient quant à eux contrôler leur clientèle. Une tâche que certains refusent catégoriquement d’assumer pour des raisons civiques et morales, exprimées ainsi selon l’un d’entre eux : « Je ne veux pas dire plus tard à mes enfants que j’ai cautionné cette ségrégation. »

Quels sont ces réfractaires, et quelles sont leurs motivations? France Info a recueilli leurs témoignages.

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.