Un convoi de la liberté intercepté près de Paris

Le premier Convoi de la Liberté français, composé d’une trentaine de manifestants tentant de rejoindre la capitale à bord de leurs véhicules, a été intercepté le lundi 7 février près de Paris par les forces de l’ordre.

Selon l’AFP, l’interception s’est déroulée «dans le calme».

Cette mobilisation fait suite à l’appel de milliers d’opposants au pass vaccinal, qui ont annoncé sur les réseaux sociaux vouloir «rouler sur Paris» dans le cadre de l’action inspirée par celle des routiers canadiens.

Six convois prévus dès le 9 février

Dans les groupes Facebook et Telegram «Convoy France officiel», regroupant chacun environ 23 000 membres selon un décompte de l’AFP établi le 6 février, ces militants tentent d’organiser une action nationale d’ampleur pour «le respect des libertés et des droits fondamentaux».

Six «convois» de co-voiturage ou de particuliers à bord de leurs propres véhicules sont annoncés dès le 9 février au départ notamment de Bayonne, Nice, Strasbourg ou encore Cherbourg. Ces manifestants doivent rallier Paris le 11 février dans la soirée puis éventuellement rejoindre Bruxelles pour une «convergence européenne» le 14 février.

Une initiative « prise au sérieux » par les autorités

Le 5 février, dans un tchat vidéo, la porte-parole du mouvement, a insisté sur le fait que le collectif n’appelait pas directement à une action de regroupement ou de blocage. Les services de renseignement évaluent «la menace potentielle» que représente la mobilisation : «Cette initiative est prise au sérieux par les autorités», a expliqué à l’AFP une source policière qui annonce «des dispositifs de vigilance».

Moments de convivialité

Sur les tchats consultés par l’AFP, quelques messages mentionnaient des actions possibles, notamment sur le périphérique parisien. Mais la majorité des participants proposaient plutôt des moments de convivialité à travers une distribution de repas ou d’hébergement sur la route.

Source :

Voir aussi sur Covidhub :

Convoi de la liberté en Europe: des milliers de routiers convergeront vers Bruxelles

GoFundMe bloque 9 mios de dollars de dons destinés aux camionneurs canadiens

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.