Genève : manifestation devant la Radio-Télévision Suisse

Vendredi 15 octobre à la nuit tombée, quelques 150 manifestants se sont réunis au pied de la "tour" - ainsi que l'on appelle à Genève le bâtiment imposant de la régie publique de radio-télévision. Reflets filmés.

Comme dans les autres pays francophones, le travail d’information largement unilatéral de ce média d’état a choqué une partie du public romand comme de nombreux journalistes « historiques » qui – en tout cas en privé – se disent impressionnés par la perte d’indépendance, de qualité et de déontologie du travail d’information de la RTS.

Nous reproduisons ici le texte lu par un manifestant au cours de cette action, résumant de manière synthétique les griefs exprimés, avec l’introduction qu’il a fait figurer sur sa page LinkedIn :

« J’ai rejoint d’autres citoyens mécontents devant la RTS hier soir, pour exprimer mon désarroi face à leur couverture médiatique (en particulier sur RTS info et le 19:30). J’ai lu mes quelques lignes ci-dessous. Quelqu’un nous a filmé. C’est peut-être pour le prochain reportage « d’investigation» sur les « dangers du complotisme » ? 

Si c’est le cas, je me « réjouis » de voir comment, comme d’habitude, quelques phrases prononcées par une poignée d’individus seront détournées pour qualifier tout citoyen qui ose questionner l’ordre des choses, de pauvre idiot, d’anti-je-ne-sais-quoi et/ou d’extrême droite.

Mais si non: tout va bien, circulez ! (A ce propos, je remercie sincèrement les policiers présents pour leur attitude courtoise et professionnelle. )

« Nous sommes des millions de citoyens suisses qui sentent que beaucoup de choses ne jouent pas dans la gestion de la crise sanitaire. Des millions de citoyens qui s’inquiètent pour leurs enfants et la direction dans laquelle va notre société.

Et la RTS, depuis 18 mois, ignore ces voix, ou les méprise en tant que complotistes et des « anti-je-ne-sais-quoi ».

Au lieu d’effectuer un travail journalistique qui questionne et qui fait avancer la société, vous êtes devenus un organe de propagande de l’unique vérité. Vous manipulez l’opinion publique pour aller toujours dans le même sens. Le sens de la Peur !

Vous contribuez à diviser notre société.

Vous avez trahi la confiance des centaines de milliers de citoyens et c’est une honte !

Nous voulons que vous posiez des questions aux autorités. Que vous soyez aussi critique avec eux qu’avec les « complotistes » que vous méprisez tant. Nous voulons que vous organisiez un débat contradictoire entre scientifiques, au lieu de toujours inviter les mêmes membres de la Taskforce qui répètent exactement le message de peur que vous voulez propager.

Nous voulons un journalisme de qualité !

En attendant que vous rétablissiez la confiance, j’ai mis le paiement de mes redevances SERAFE en suspens, et j’appelle tous les autres citoyens à faire la même chose ! »

Manifestation aussi devant le New York Times

Ce motif de contestation semble répandu, puisqu’une manifestation s’est aussi déroulée quasiment au même moment… devant le New York Times. Ce vénérable journal, longtemps considéré comme « le plus rigoureux au monde » a multiplié les erreurs et les publications biaisées depuis le début de la « crise sanitaire ».

  • Vidéo de la manifestation à New York, « Defund The Media » Chants outside New York Times building in NYC during Anti-mandate Protests : cliquer ici.

Rappelons encore que les subventions largement accordées par les gouvernements à la presse dans les pays occidentaux – générant potentiellement des conflits d’intérêt incompatibles avec une démocratie – ont suscité des oppositions. En témoigne, par exemple, la création en Autriche d’un nouveau parti revendiquant que soient rendus illégaux de tels soutiens, ou encore le dépôt d’une initiative populaire en Suisse en ce sens.

  • Montage vidéo de la manifestation sur le fil Telegram de l’association Actions Suisse : cliquer ici.
Voir aussi :
  • Sur Covidhub.ch :

– La presse s’autocensure… par intérêt lucratif ? cliquer ici.

– Autriche : naissance d’un parti de réinformation : cliquer ici.

– Un journaliste exaspéré par la gestion du Covid : cliquer ici.

  • Le référendum contre l’aide aux médias a abouti, annonce le comité, RTS : cliquer ici.
Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.