« Hydroxychloroquine, le remède salutaire à abattre »

Robert Kennedy Jr., président de l’association Children’s Health Defense, explique comment l’hydroxychloroquine a été discréditée pour faire croire que ce vieux médicament connu – qui aurait pu sauver des milliers de vies – était dangereux.

Un peu artout dans le monde, l’accès à ce remède a été rendu impossible par une destruction systématique des stocks disponibles. Les responsables sanitaires l’ont déclaré inefficace ou nocif. C’est le cas d’Anthony Fauci (le Monsieur Santé des USA), qui en avait pourtant vanté les mérites lors de précédentes épidémies !

 

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.