Italie: les soignants refusent massivement la piqûre

Vague de fond en Italie: la presse révèle cette semaine un nombre impressionnant de blouses blanches refusant les injections « anti-Covid ».

En Lombardie, ce sont ainsi 10’000 soignants qui refusent le vaccin et en Vénétie 5’000. Les autorités se retrouvent face au risque de dégarnir cliniques et hôpitaux.

Les contrats de travail ne prévoyant aucune obligation vaccinale, la base juridique du décret No 44 est très fragile. Chaque soignant étant en droit d’exiger son éventuelle suspension devant les tribunaux administratifs.

Ainsi, le professeur de droit constitutionnel et avocat Daniele Granara représente 10’000 professionnels de santé devant une quinzaine de juridictions provinciales, ainsi que 2’000 professeurs des écoles et universités.

Un autre spécialiste des recours collectifs, l’avocat Mauro Sandri, a quant à lui lancé des actions judiciaires contre le passe sanitaire ainsi que contre les autorités de santé européenne.

Lien vers l’article de France Soir : cliquer ici.

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.