La corruption systémique en santé au temps du Covid

Posted by

L’anthropologue genevois Jean-Dominique Michel était invité à donner une présentation le 15 avril dans le cadre du Conseil scientifique indépendant mis sur pied par la Coordination Santé Libre en France.

Étudiant depuis une vingtaine d’années ces questions, il a rassemblé dans son livre « Covid : anatomie d’une crise sanitaire » paru en juin 2020 aux éditions Humensciences une somme d’informations essentielles, rigoureusement sourcées et trop peu connues, qui a inspiré le commentaire suivant au sociologue Laurent Mucchielli, directeur de recherches au CNRS :

L’anthropologue de la santé Jean-Dominique Michel fait partie de ces rares intellectuels qui, non seulement ne partagent pas les peurs et les opinions imposées par la communication gouvernementale et les médias dominants, mais de surcroît ont le courage de l’exprimer publiquement. Son propos est celui d’un chercheur en sciences sociales spécialiste des questions de santé, à cheval sur la France et la Suisse, doté d’une longue expérience. Il est très argumenté et s’appuie en notes de bas de page sur une importante bibliographie médicale internationale, inconnue de la plupart des commentateurs français. Nonobstant les quelques imperfections de forme (…), son livre se lit facilement et s’avère d’utilité publique tant sont nombreuses et cruciales les questions de fond discutées. Citons notamment la connaissance statistique de l’épidémie et de la mortalité en général, la critique de la stratégie politico-sanitaire du confinement, l’état actuel de la recherche médicale, la corruption par l’industrie pharmaceutique, la question du traitement du Covid, les questions de santé publique en général.

Devant le CSI, J.-D. Michel présente l’état des connaissances en la matière avec ce paradoxe gratiné : la gravité des phénomènes de corruption (qu’elle soit criminelle ou institutionnelle) est largement reconnue, y compris par les gouvernements, les revues médicales et les milieux académiques… qui la déplorent régulièrement tout en la perpétrant massivement en période de crise où les affaires sont particulièrement juteuses tout en attaquant violemment ceux qui osent en parler à ce moment-là !

Beaucoup de personnes butent en ce qui concerne la gestion actuelle sur le fait que si une somme d’incohérences se laisse évidemment constater, il est presque impossible concevoir que cela soit intentionnel et organisé.

Ce en quoi elles peuvent avoir raison mais avec une nuance de taille selon Michel : la configuration générale des politiques de santé sont structurellement et systémiquement problématiques. Ce qu’il n’énonce pas comme une opinion personnelle, mais comme une réalité largement reconnue et solidement documentée !

 

N.B. Jean-Dominique Michel est membre du comité et responsable éditorial de CovidHub. Ses analyses et prises de position n’engagent pas CovidHub, dont la mission est de présenter des perspectives intéressantes sans en endosser aucune.

 

Lien vers la présentation en vidéo :

 

Autres articles