La démocratie sous narcose, un éditorial de Jacques Pilet

Posted by

« Une société obsédée par la trouille et le refus du risque, commence par sacrifier ses libertés. Et amorce son déclin. »

Il reste encore quelques vrais journalistes qui formulent les questions importantes du moment, rappellent les dérives du passé et anticipent celles du futur.

Dans son dernier éditorial du 21 mai pour « Bon pour la Tête » Jacques Pilet s’interroge sur l’endormissement de nos neurones civiques, notamment face aux deux lois proposées en Suisse lors de la votation du 13 juin: la loi covid et la loi anti-terroriste.

Citoyens, réveillons-nous avant que ce système démocratique que le monde nous envie ne soit plus qu’un rêve évanouit pour longtemps…

Lien vers l’article : cliquer ici.

Autres articles