La Suède a-t-elle eu raison?

Après les controverses autour du modèle non coercitif suédois, rejeté par les autres gouvernements occidentaux, un expert américain fait le bilan après 18 mois.

L’anthropologue genevois Jean-Dominique Michel a traduit et re-publié sur son blog une analyse de la politique sanitaire suédoise, émanant de l’épidémiologiste et professeur en santé publique américain Eyal Shahar.

La conclusion est sans ambiguité :  les mesures prises partout sauf en Suède (masques, fermeture des écoles, commerces, restaurants et lieux de culture) ont constitué une « erreur colossale ».

Il conclut : « La pandémie a fait des victimes, plus ou moins nombreuses selon les pays et au sein des pays, et a surtout touché les personnes âgées fragiles. Mais les mesures de confinement et de panique n’étaient pas fondées, elles n’ont rien empêché et ont causé des dommages indescriptibles à la société. Les statistiques suédoises nous disent, sans équivoque, que dans une grande partie du monde, des vies ont été perdues et des moyens de subsistance ont été détruits… en vain. »

Lien vers l’article : cliquer ici.

 

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.