Un vaccin imparfait favorise l’apparition de variants

Nouvel entretien avec Christian Vélot sur France Soir.

Le généticien revient plus en détails sur ses arguments autour de l’efficacité de la « vaccination » et la notion d’échappée immunitaire, créant les conditions idéales à l’apparition de variants. Cette échappée est favorisée par un vaccin, lorsque celui-ci laisse circuler le virus, comme c’est le cas des sérums géniques actuels.

Inversion du fardeau de la preuve

Après une récente intervention chahutée sur CNews, Christian Vélot souligne avec agacement « l’inversion de la charge de la preuve » en cours actuellement, en particulier sur les plateaux TV, concernant le Covid : en substance, on ne demande pas à ceux qui affirment que les vaccins endiguent la pandémie de le démontrer, par contre on demande à ceux qui mettent en doute leur efficacité de prouver leurs propos. Un état de fait qui a été « à l’origine de tous les scandales sanitaires du siècle de dernier et du début de ce siècle ».

Le scientifique s’insurge aussi sur le fait que l’on « marche sur la tête » : au lieu de prendre en considération les éléments au fur et à mesure qu’ils surgissent pour ensuite prendre des décisions, on a pris une décision et on fait en sorte que les éléments la confortent.

« Dès lors que des personnes sont critiques, on leur coupe la tête », dénonce-t-il encore, déplorant l’absence de débat avec tous les acteurs pertinents.

 

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.