Le journalisme en mode pandémique: «embedded», complaisant et incapable d’informer le débat démocratique

Posted by

 

Le 22 avril 2020, au sortir de la vague épidémique, Catherine Riva et Serena Tinari lancent un pavé dans la mare en questionnant le mode de communication adopté par le gouvernement suisse pour ses conférences de presse : verrouillage du débat avec questions posées au moins une heure à l’avance sans possibilité de relance, accréditation de journalistes au compte-gouttes et in fine une forme de journalisme de connivence totalement contrôlé… plus proche des pratiques habituellement observées en Chine que dans nos démocraties.

Cet article de commentaire fondé sur l’analyse de différentes informations disponibles (et non pas d’investigation) aura soulevé de nombreuses réactions… tout en posant bien sûr de bonnes et inconfortables questions.

Lien vers l’article sur le site Re-check-ch : cliquer ici.

Autres articles