Les médecins libéraux allemands: « Halte à la politique de panique »

Photo: Dr Stephan Hofmeister, Dr Andreas Gassen, Dr Thomas Kriedel

(KBV Lopata/axentis.de)

Les principales organisations de médecins conventionnés du pays exigent la fin immédiate des mesures “anti-corona” et la fin de « la rhétorique de l’horreur et la politique de la panique”. Les lignes bougent aussi dans les autorités sanitaires de divers pays ou régions. Ainsi, la Floride a désigné un nouveau responsable Covid, lui aussi opposé à la politique de la peur.

Les dirigeants de la Kassenärztlichen Bundesvereinigung (KBV, association fédérale des médecins de l’assurance maladie) considèrent que toutes les personnes qui ont souhaité se faire vacciner l’ont déjà fait : “Sauf si l’on cherche à imposer la vaccination – et pour ma part, c’est précisément ce que je ne veux pas – il n’existe qu’une seule alternative politique : lever toutes les restrictions décidées par l’Etat” a déclaré le Dr Hofmeister, directeur adjoint.

Le président de KBV Andreas Gassen a appelé à ce toutes les mesures anti-Corona soient levées le 30 octobre, notre « Freedom Day » – allusion à celui du Royaume-Uni en juillet.

Parallèlement, le gouverneur de la Floride, le républicain Ron de Santis, a nommé le Dr Joseph Ladapo chef des services de santé publique. Le nouveau responsable a immédiatement annoncé un plan qui rejette les mesures coercitives et la peur en tant qu’instrument pour imposer des politiques sanitaires qui, selon lui, ne sont pas basées sur la science.

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.