Le Royaume-Uni lève les restrictions anti-Covid. Manœuvre politicienne ou réalisme sanitaire?

Les mesures de contrainte comme les pass, le port obligatoire du masque et le travail à domicile seront levées sans tarder, a annoncé le 19 janvier le Premier ministre britannique Boris Johnson. Il a également laissé entendre que les règles de quarantaine pourraient être supprimées, à mesure que la pandémie de coronavirus devient endémique.

Dès cette semaine, l’obligation du port du masque en intérieur a donc été levée partout en Angleterre, y compris pour les élèves du secondaire pendant les cours et dans les zones communes.

Des approbations sonores et des applaudissements nourris ont été entendus à la Chambre des Communes, à l’annonce de cette levée des mesures.

« Au fur et à mesure que le COVID devient endémique, nous devrons remplacer les exigences légales par des conseils et des recommandations, en exhortant les personnes atteintes du virus à être prudentes et à prendre soin des autres« , a déclaré le Premier ministre.

Interrogé sur la suppression des tests pour les voyageurs vaccinés à destination du Royaume-Uni, Boris Johnson a affirmé que le gouvernement était en train d’en revoir les modalités et qu’une annonce pouvait être attendue dans les prochains jours.

Il a déclaré aux députés que le Cabinet avait décidé de supprimer ses mesures dites « Plan B », car les données suggèrent que la vague Omicron a atteint son pic au niveau national et que ce nouveau variant a un très faible impact sur les hôpitaux. « Nous pouvons donc traiter le Covid comme nous le faisons pour la grippe saisonnière », a-t-il expliqué.

La Tribune de Genève s’obstine dans le déni des réalités sanitaires en lien avec Omicron

A noter que le quotidien genevois la Tribune de Genève préfère voir la levée des mesures comme une manœuvre politicienne de Boris Johnson, critiqué pour sa participation à des événements festifs en période de confinement.

Il ne saurait pour ce média être question de l’évolution favorable de la situation sanitaire en lien avec le variant Omicron, ni a fortiori de l’inutilité des mesures, levées en Angleterre mais restant imposées en Suisse.

Envers et contre tout, la presse semble donc suivre la narration officielle de gouvernements qui, en Suisse comme en France, semblent refuser de tenir compte de la réalité sanitaire et maintiennent des mesures fortes, aussi incohérentes et liberticides soient-elles.

 

  • Article « England Ends All COVID Passports, Mask Mandates, Work Restrictions » sur Epoch Times (en anglais) : cliquer ici.
Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.