Suisse: l’Hôpital Riviera-Chablais ne soignera plus à l’ivermectine

Relayée en primeur par L’Impertinent, média en ligne indépendant, la nouvelle est tombée : malgré les apparents succès rencontrés avec une trithérapie basée sur l’ivermectine, l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC) a désormais interdit le traitement.

Ce sont quelque 400 patients de la Permanence Riviera-Chablais (la Providence) à Vevey qui auraient été traités et guéris depuis janvier 2021, d’après les informations recueillies par la journaliste Amèle Debey.

Sous sa plume, on peut lire que « selon une source de la Permanence Riviera-Chablais (…), les bons résultats du traitement vantés sur Facebook ont valu aux responsables de la Providence une convocation face au Comité Médical de l’HRC, composé de tous les médecins chef(fe)s de service, du directeur médical, et du doyen. » Comité médical qui a tranché en interdisant ledit traitement.

Professionnels de la santé abasourdis

Selon le porte-parole de l’HRC, la décision est motivée par le fait que « la communauté scientifique internationale et nationale ne recommande pas d’administrer ce médicament, sur la base d’un manque d’évidence scientifique », autrement dit d’études randomisées à grande échelle. L’HRC a donc choisi d’adopter cette même ligne de conduite.

Depuis l’interdiction, « c’est la consternation dans la permanence veveysanne. Les professionnels de la santé sont abasourdis et ne comprennent pas qu’on leur interdise de traiter leurs patients. Ils se préparent psychologiquement à devoir renvoyer à la maison avec du paracétamol les souffrants qui viennent leur demander de l’aide, alors même qu’en leur âme et conscience ils estiment qu’un traitement est disponible », écrit encore la journaliste.

Selon le site ivermectine-covid.ch, d’autres lieux administraient ce type de traitement (voir plus bas). CovidHub n’a pas été en mesure d’obtenir davantage d’information de leur part.

  • Lien vers l’article de L’Impertinent : cliquer ici

[rule type= »basic »]

Voir aussi sur CovidHub :

 

 

 

 

 

 

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.