POINT DE VUE – Louis Fouché et la crise systémique

Posted by

Le Dr Louis Fouché fait partie des personnalités qui ont acquis une forte visibilité à l’occasion de la crise sanitaire. Médecin réanimateur à Marseille, co-fondateur et porte-parole du collectif Réinfo Covid, sa double formation en sciences humaines et en médecine lui permet de poser une analyse systémique sur les problèmes affectant l’industrie de la santé. Des problèmes qui nous défient, pour l’essentiel, hors de tout débat public.

Il les aborde dans un grand entretien avec la journaliste Amèle Debey (de l’Impertinent média), passant en revue notamment :

  • la perte de liberté des médecins face aux directives politiques
  • la mise en échec des plans pandémie ainsi que des bonnes pratiques médicales dans la prise en charge des patients atteints du Covid
  • l’évolution de la recherche et de la pratique médicales dans des formes de plus en plus éloignées de la clinique et donc du terrain
  • la méthodologie Evidence-based medicine conçue comme un processus industriel à visée lucrative
  • la tension entre technocratie et démocratie sanitaire
  • la manière dont le bio-pouvoir a pris la main sur le contrat social
  • le thème des « experts » légitimés par leurs diplômes qui tendent à devenir les gardiens du dogme et donc d’une approche religieuse de la science
  • le besoin de souveraineté sanitaire, politique et social, face à la confiscation du pouvoir réel par des élites largement inféodées à des intérêts privés.

Des propos construits et étayés, qui ont le mérite d’inviter à un vrai débat.

« C’est plutôt une bonne chose pour moi quand il y a de la biodiversité et j’apprends beaucoup des contradicteurs, explique ainsi Louis Fouché. Je suis complètement ok pour qu’il y ait du dissensus. Ça fait avancer. Ce qu’il faut c’est pouvoir parler librement. Or, aujourd’hui c’est impossible. Une pression insidieuse s’est mise en place. Si vous n’êtes pas d’accord avec la doxa dominante alors vous êtes «dangereux».« 

  • Lien vers l’entretien sur le site de L’Impertinent média : cliquer ici.
  • Conférence du 11 août à Etoy (Suisse) à l’invitation de Joy for the planet :

Autres articles