Macron « vacciné »: était-ce bien raisonnable?

Le journaliste scientifique Xavier Bazin rappelle pourquoi l’infection au Covid (le président français a été infecté en décembre) est une protection bien plus sûre que celle des vaccins expérimentaux.

Citant de nombreuses sources médicales, l’auteur de « Big Pharma Démasqué – de la chloroquine aux vaccins, la crise du coronavirus révèle la face noire de notre système de santé » (éd.Trédaniel) est catégorique: l’immunité naturelle des personnes guéries est bien plus large et durable contre l’ensemble du virus et de ses variants que celle des injections, qui ne ciblent qu’un « petit bout de virus, la protéine S.

Lien vers l’article:https://www.sante-corps-esprit.com/cest-une-folie-de-vacciner-ceux-qui-ont-deja-eu-la-covid/

NB. Pourquoi mettre « vaccins » entre guillemets ?
Selon de nombreux scientifiques indépendants, le terme de vaccin est inapproprié pour une injection génique expérimentale dont la phase d’essai n’est pas achevée. Un vaccin consiste à inoculer un agent pathogène atténué pour déclencher la production d’anticorps; la plupart des injections contre le Covid ne répondent pas à cette définition.

 

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.