Représailles, déni, censure : un médecin témoigne

Généraliste et urgentiste au Canada, le Dr Charles Hoffe raconte les obstacles rencontrés pour partager ses constats sur les effets secondaires graves de la vaccination. Il exprime aussi ses craintes pour la fertilité et la santé des bébés.

Les autorités sanitaires locales lui auraient signifié qu’il est interdit de dire quoi que ce soit de négatif au sujets de ces vaccins anti-Covid, même s’ils doivent provoquer des accidents.

Constatant des effets graves chez certains de ses patients (essoufflements chroniques, neuropathies sévères, décès), il continue alors à s’engager et à tenter d’alerter, avec pour seuls effets de voir ses signalements d’incidents rejetés, une enquête s’ouvrir contre lui et de perdre son poste d’urgentiste.

Sa parole étant censurée par les médias traditionnels, il rejoint l’association internationale « Doctors for Covid Ethics » et témoigne de ses craintes – notamment pour la fertilité et la santé à moyen terme des bébés – dans les médias alternatifs comme France Soir.

  • Lien vers l’article et la vidéo de France Soir (sous-titrage français) : cliquer ici

 

 

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.