«Merci de nous enseigner que notre santé mentale est moins importante que le sentiment de sécurité d’adultes triplement vaccinés»

Partager

Avec un aplomb remarquable, commençant ironiquement toutes ses phrases par « Merci… », une jeune Américaine inflige un camouflet cinglant aux autorités de son école, autour du port du masque imposé aux élèves.

Alison George fréquente le lycée de Naperville, banlieue de Chicago, dans l’Etat de l’Ilinois. Elle a pris la parole lors d’une réunion du conseil d’administration de son établissement, le 18 janvier dernier.

Relevant que quatre Etats voisins de l’Illinois n’imposent pas le masque aux jeunes (avec un nombre de cas Covid similaire), elle livre une leçon de courage et d’ingénuité constructive, contenue avec dignité.

Extrait de son intervention, sous-titré en français (2 minutes) :

 

Parmi les perles à savourer :

« Merci de m’avoir appris que même le plus petit risque ne doit pas être pris. La vie, c’est mieux quand on prend le chemin de moindre résistance… sans aucune chance d’échouer, et vraiment aucune chance d’attraper un rhume. »

« Merci de nous avoir appris que nous ne devrions jamais questionner l’autorité, ou avoir une pensée critique. Mais au contraire de suivre tout ce que les gens en charge nous disent de faire. L’obéissance, c’est mieux. Je réalise désormais que penser par soi-même, c’est dépassé, et pas vraiment nécessaire, puisqu’on peut simplement prendre des décisions basées sur la peur. »

« Merci d’avoir déchargé votre peur irrationnelle et vos anxiétés sur moi. Parce que je n’avais pas assez de soucis. Je réalise maintenant que c’était tellement facile de devoir juste penser à mes cours, à mes notes, à mes examens finaux et à entrer à l’Université. »

« Merci de m’avoir appris que pour être une personne moralement supérieure, il me suffit de porter un masque 8 heures par jour. Et que les personnes encore plus moralement supérieures en portent deux, ou même trois. »

  • Voir l’intervention complète (en anglais) : cliquer ici

Voir aussi sur Covidhub :

Masque à l’école : pourquoi c’est une maltraitance grave

 

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.