Myocardite post-vaccinale: un jeune athlète censuré par Tik Tok

Hospitalisé après avoir reçu sa 2e dose de Pfizer, John Stokes a témoigné depuis son lit d’hôpital. Victime d’une myocardite post-vaccinale, effet indésirable sérieux reconnu par les laboratoires, le jeune athlète américain souhaitait alerter sur les risques liés aux injections. La plate-forme Tik Tok a supprimé sa vidéo. John Stokes rejoint les rangs d’autres sportifs se retrouvant sur la touche après leur vaccination.

Calme et visiblement éprouvé, le jeune homme âgé de 21 ans déclare notamment :

« Je voulais avertir autant de gens que possible des risques liés au vaccin, dont j’aurais souhaité que quelqu’un me parle. Je suis un athlète de Division Une, sans problème de santé préexistant. Quatre jours après ma deuxième dose, on m’a diagnostiqué une myocardite, ce qui est un effet secondaire du vaccin. On m’a dit que je ne serai probablement pas capable de jouer ma saison finale. Personne ne devrait être forcé à prendre quelque chose qui puisse provoquer des effets comme ce qui m’est arrivé. On est en terrain inconnu. C’est un sujet sérieux qui devrait être davantage évoqué. »

Devenue virale, avec plus de 4,5 millions de vues au compteur, la vidéo a été supprimée par la plate-forme Tik Tok, très appréciée des jeunes. Malgré les preuves documentées, le témoignage a été assimilé à de la désinformation. Il a néanmoins a pu être récupéré et circule désormais sur d’autres sites.

Rappelons que la myocardite n’est pas à prendre à la légère, car les cellules cardiaques détruites ne se régénèrent pas.

[rule type= »basic »]

Voir aussi sur CovidHub :

Des sportifs se retrouvent sur la touche (voire pire) après leur vaccination

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.