Pas nos enfants !

Un documentaire de 30 minutes dénonce avec force les mensonges d'Etat ayant débouché sur la mise en place de la vaccination anti-Covid des enfants, mais aussi et surtout sur les effets parfois gravissimes de celle-ci, obstinément passés sous silence par les gouvernements et les médias.

Le journaliste indépendant français Armel Joubert des Ouches récidive.

Il avait déjà pointé du doigt en 2020 les effets indésirables dus au vaccin AstraZeneca (voir ci-dessous). Il s’attaque cette fois à la vaccination des plus jeunes, et à toutes les dérives et mensonges à grande échelle qui l’entourent depuis bientôt deux ans.

Il est une fois de plus parti à la chasse aux témoignages jamais (ou presque) répercutés par les médias traditionnels et qui ont souvent trouvé refuge sur les réseaux sociaux. Témoignages de parents de victimes ou craignant de le devenir, de professeurs des écoles transformés en délateurs, de médecins généralistes et pédiatres atterrés par les violations du serment d’Hippocrate.

Délation et mensonges sur les patients en réas

Exemples :

Celui de cette médecin anesthésiste-réanimateur, le Dr Stéphanie TJ, qui explique qu’en 2021, les réas n’ont que peu été occupées par des patients Covid, mais par des patients victimes de pathologies essentiellement cardiaques, le plus souvent juste après leur vaccination. Elle affirme : « Actuellement, 95% de nos patients sont vaccinés ».

Ou de cette professeur des écoles qui décrit le système de délation et de contournement du secret médical voulu par certains rectorats avec l’établissement de listes d’élèves vaccinés et non vaccinés. Résultat : certains parents outrés déscolarisent leurs enfants.

Ou de cette pédiatre qui affirme courageusement, à visage découvert, qu’en-dessous de 30 ans, on a plus de chance de mourir du « vaccin » que du Covid.

« Les vaccins sont en phase expérimentale pour votre sécurité »

Le journaliste fait encore la démonstration de la métamorphose constante des vérités depuis deux ans : sur le port du masque, sur la contagiosité des enfants puis la supposée nécessité de les vacciner.

Il rediffuse notamment cette perle : le Dr Brigitte Milhau, affirmant le plus naturellement du monde sur CNews « Oui, les vaccins sont bien en phase expérimentale. Pour Moderna jusqu’en octobre 2022, pour Pfizer jusqu’en 2023 » et d’en conclure avec conviction: « C’est pour votre sécurité qu’ils sont encore en phase expérimentale ! » Et pourtant, tonne le journaliste: on nous les injecte !

« Faut-il avoir perdu la raison pour tenir de tels propos devant des millions de personnes ? Les gens sont-ils devenus fous ? » s’exclame-t-il encore.

Le documentaire s’achève sur des interrogations : sur les effets à long terme des injections sur les métabolismes, encore inconnus ; et sur les raisons de la volonté apparente de destruction massive du système de santé, accéléré par le départ des soignants s’opposant à leur vaccination obligatoire.

Voir aussi sur CovidHub :

AstraZeneca: des victimes racontent

Le cardiologue mondialement renommé Peter McCullough dénonce un « génocide sur les jeunes » :

Surmortalité mondiale due aux vaccins anti-Covid selon le Pr McCullough

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.