Une présentatrice de la BBC a bien été tuée par le vaccin AstraZeneca

Posted by

Après plusieurs mois d’attente, le rapport d’autopsie confirme que la mort fin mai de la journaliste Lisa Shaw, 44 ans, est due aux suites du vaccin. Une nouvelle qui pourrait mettre en cause le soutien des mass médias au discours officiel sur la vaccination anti-Covid.

Selon la médecin légiste de Newcastle Karen Dilks, la journaliste de BBC Radio Newcastle a été victime de complications, suite à une injection d’AstraZeneca.

Lisa Shaw, s’est plainte de maux de tête une semaine après sa première dose. Mme Dilks a précisé qu’elle a souffert de caillots sanguins dans le cerveau qui ont finalement conduit à sa mort.

Mme Dilks a ajouté que Mme Shaw était auparavant en bonne forme physique, mais a conclu qu’il était « clairement établi » que sa mort était due à une « thrombocytopénie thrombotique induite par le vaccin », une maladie « très rare » qui entraîne un gonflement et un saignement du cerveau.

Pour aller plus loin :
Voir aussi sur CovidHub :

Autres articles