Plainte contre les mesures Covid: précisions de Me Fuellmich

L’avocat allemand précise dans un bref entretien à France Soir le calendrier de la plainte internationale qu’il prépare avec un collectif d’avocats de différents pays.

Fuellmich récuse notamment l’appellation de « procès de Nuremberg 2 » et met en garde contre des rumeurs visant potentiellement à dénigrer son action. En réalité, ajoute-t-il, il s’agit d’une action concertée par une centaine d’avocats dans 50 pays qui devrait déboucher sur la constitution d’une juridiction internationale, la « fraude » qu’il dénonce étant organisée à l’échelle mondiale.

Covidhub avait part repris le terme (récusé par Me Fuellmich) de « Nuremberg 2 » pour les raisons suivantes : historiquement, ce tribunal, organisé dans l’immédiat après-guerre pour juger les criminels nazis, s’était penché sur les expérimentations effectuées par des médecins du régime. En posant (dans un document intitulé « code de Nuremberg ») un ensemble de règles inviolables en la matière.

Or de nombreux spécialistes estiment que des atteintes et transgressions de plusieurs de ces principes ont été perpétrées  au cours de la crise Covid. Me Fuellmich qualifie lui-même de « fasciste » l’agenda en cours, dont la mise en œuvre repose sur une collusion possiblement criminelle entre gouvernements, autorités médicales, agences de presse et médias ainsi que les administrations nationales et internationales.

Covidhub, sans se lancer dans des interprétations complexes sur la pertinence (ou non) de cette comparaison, relaie également les récents propos de Me Fuellmich, ainsi qu’une précédente introduction au premier entretien qu’il avait donné à France Soir en décembre 2020 (ci-dessous).

Lien vers l’interview du 5 juin 2021 : cliquer ici.

 

Beaucoup d’opposants aux « dérives autoritaires » en cours attendent impatiemment la vaste action judiciaire annoncée par Me Rainer Fuellmich, un avocat pratiquant en Allemagne et aux États-Unis.

Fuellmich, qui indique travailler avec une centaine de juristes et avocats à travers le monde, a indiqué récemment qu’il avançait dans son intention de déposer prochainement des actions collectives simultanément dans différents pays. Selon lui, la situation actuelle est une « opération criminelle » de grande envergure qui a instrumentalisé une épidémie d’envergure moyenne pour prendre le pouvoir sur les populations et les priver de leurs droits fondamentaux.

La thèse est audacieuse. Mais les éléments patiemment récoltés durant une cinquantaine d’auditions publiques par ce célèbre avocat et son équipe ont de quoi inquiéter celles et ceux que vise la plainte. Les « audiences » coronavirus qu’il mène depuis une année en interrogeant différents experts sur le modèle de l’instruction judiciaire sont intégralement disponibles en ligne. Avec l’intention de les porter à la connaissance du public mais aussi de fournir des éléments probants aux collectifs d’avocats travaillant sur cette cause à travers le monde.

Lien vers une interview de Me Fuellmich (sous-titrée et doublée en français) dans le cadre des Débriefings de France Soir : cliquer ici.

Lien vers les audiences coronavirus (en anglais et allemand) : cliquer ici.

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.