POINT DE VUE – Les frontières du totalitarisme

Posted by
Ariane Bilheran, spécialiste des déviances autoritaires, analyse la « mise au pas du 12 juillet » à à travers le chef-d’œuvre d’Arthur Koestler, Le Zéro et l’Infini

La nature des décisions annoncées par Emmanuel Macron soulève les passions. Certains y voient les caractéristiques de la tyrannie (et le font savoir haut et fort), d’autres trouvent cette comparaison choquante et l’expriment également.

Ariane Bilheran est normalienne (Ulm), psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie, chargée de cours à l’Université, auteur, conférencière, consultante. Auteur de plus de vingt-cinq ouvrages, ses domaines d’expertise sont le harcèlement, la manipulation, la paranoïa, les déviances du pouvoir et la récupération de sa souveraineté personnelle.

Un extrait: « L’heure de la persécution paranoïaque a sonné. Les ennemis semblent désignés, mais ne nous y trompons pas. Il ne faut jamais croire le langage de la perversion. Elle vous assure que, si vous consentez à faire ce que vous ne souhaitez pas faire, alors vous serez tranquille et tout ira bien pour vous. Elle exige que vous renonciez à un petit bout de territoire de vous-même. Puis, la boîte de Pandore étant ouverte, il vous sera toujours demandé plus, et encore plus. »

Lien vers l’article : cliquer ici.

Autres articles