Rappel : le journaliste n’est pas un publicitaire

Le Blick cite une responsable de Pfizer Suisse pour chiffrer la supposée efficacité d'une 3e dose sur le variant Omicron. Enfreint-il ce faisant l'éthique journalistique ? Et plus précisément l'article 10 de la Déclaration des devoirs et des droits du/de la journaliste... Le chroniqueur d'Infoméduse, Christian Campiche, pose la question.

« Blick » contrevient-il à l’éthique des journalistes ?

PAR CHRISTIAN CAMPICHE
Article paru initialement sur le site Infoméduse

« Le booster Pfizer protège 25 fois plus contre Omicron », titre « Blick » dans son édition en ligne du 28 décembre 2021. Le quotidien tire cette affirmation d’une « grande interview » de Sabine Bruckner, directrice de Pfizer Suisse.

« Blick » contrevient-il à l’éthique des journalistes?

La question se pose sérieusement car l’article 10 de la Déclaration des devoirs et des droits du/de la journaliste est clair: « le journaliste tient pour devoir essentiel de s’interdire de confondre le métier de journaliste avec celui de publicitaire ».

La directrice du groupe pharmaceutique fait-elle autre chose que de la publicité en vantant les mérites d’un produit développé par son entreprise?

Les directives explicitant la Déclaration susmentionnée ne manquent pas de relever que « la présentation non critique ou dithyrambique d‘objets de consommation, la mention plus fréquente que nécessaire de marques de produits ou de services, ainsi que la simple restitution de slogans publicitaires dans la partie rédactionnelle compromettent la crédibilité du média et des journalistes ».

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.