Risque d’accident: des pilotes poursuivent l’administration Biden

Des associations de pilotes de lignes poursuivent l’administration Biden en justice à cause des décrets vaccinaux.

Extrait du témoignage de Greg Pearson, un pilote de ligne qui souligne le danger de prendre l’avion actuellement.

«Moi aussi je ne voulais pas du vaccin. Je n’avais jamais fait de vaccin contre la grippe de ma vie. Et m’injecter des médicaments expérimentaux,ce n’est vraiment pas quelque chose dont je rêvais.

Mais je dois voyager entre l’Etat de Californie où j’ai de la famille et Hawaï où je vis. Ces deux Etats ont des restrictions de voyages très compliquées. En plus, mon employeur a choisi de se conformer au décret vaccinal.

J’ai finalement fait le vaccin… à 11h30 du matin à Hawaï. Tout allait bien,je suis allé me coucher. Je me suis réveillé soudainement vers 3h30 du matin, mon cœur battait très fort. Je suis allé aux urgences, ils m’ont fait un électrocardiogramme et des prises de sang.
Ils ont rapidement détecté une fibrillation auriculaire (N.B: un battement du cœur irrégulier). C’est une cause majeure d’AVC.

Comme disait Lee (N.B: un autre pilote): il y a des phases critiques dans un vol…
Pour certifier que je peux piloter pour un vol,je dois cocher la case que je peux tous vous conduire peu importe l’endroit où vous allez, ça confirme que je suis en bonne santé pour piloter un avion.

Ça c’était avant le Covid. Mais maintenant, vous ne savez jamais quand le génie va sortir de sa boîte et vous mettre à terre…
Si je dois piloter à 100 pieds en essayant de faire atterrir un avion avec 40 avions alignés à côté du nôtre…Si j’appuie sur cette manette devant moi avant que la personne à côté de moi ne puisse faire quoi que ce soit…Tout est fini pour beaucoup de gens…
(N.B: il décrit là ce qui peut arriver en cas de crise cardiaque sur un pilote)

Les gens qui jugent ne vous diront rien à ce sujet, l’administration Biden ne dit rien. La NIH (National Institute of Health), le CDC (Center for Disease Control and Prevention), ils suppriment tout sur ça.

Il y a un certain nombre de pilotes qui ont peur de venir et de s’exprimer sur ce sujet. Ils ont peur des représailles. Il y a des gars qui vont travailler avec une douleur écrasante dans la poitrine et ils ont peur de perdre leur carrière car ils ont 25 ans.

Tout ça doit s’arrêter.»

Le témoignage vidéo de Greg Pearson:

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.