Royaume-Uni : 44% des décès Covid annoncés ne seraient pas morts du Covid

La vague de vérité prend de l’ampleur autour de la question des « vrais » morts du Covid. Le quotidien anglais The Telegraph – repris par le site RT France – a creusé les chiffres obtenus récemment de l’Office national des statistiques (ONS) par le politicien souverainiste « retraité » Nigel Farage. Cette confusion statistique a été admise par le ministre de la Santé Savid Javid. Il a aussi reconnu que des personnes décédées avec le virus, mais mortes pour d’autres raisons, avaient pourtant été comptabilisées comme mortes du Covid après avoir été testées positives. 

Exemple : pour la semaine se terminant le 7 janvier, les autorités ont rapporté « 1 282 personnes décédées dans les 28 jours suivant un test positif au coronavirus. Toutefois, les données de l’ONS montrent qu’il n’y a eu que 992 enregistrements de décès avec «Covid» mentionné sur le certificat de décès au cours de cette semaine » rapporte l’article de RT France.

712 « vrais » morts du Covid au lieu de 1282

Pour les décès dont le Covid est la cause principale, la différence est encore plus marquée, avec seulement 712 personnes selon l’ONS. « Autrement dit, 44 % des chiffres quotidiens communiqués par le gouvernement au cours de cette semaine de janvier pourraient ne pas être de véritables décès dus qu’au Covid », peut-on encore lire.

Le ministre de la Santé avoue : « Les chiffres quotidiens ne sont plus fiables »

Ce qui rejoint les déclarations de Savid Javid en conférence de presse le 19 janvier dernier : « Environ 40 % des personnes ayant le Covid à l’hôpital n’y sont pas parce qu’elles ont le Covid, mais parce qu’elles ont le Covid par hasard, c’est ce qu’on pourrait appeler une infection accidentelle», a-t-il déclaré, cité par le Telegraph.

Il a aussi admis qu’en raison des nombreuses infections à Omicron, les chiffres quotidiens ne sont plus fiables.

En Suisse, le président a jeté (sans le vouloir ?) le même pavé dans la mare

Le nouveau président de la Confédération Ignazio Cassis a aussi récemment lâché sur le plateau de l’émission Arena que les morts AVEC le Covid – et non DU Covid – avaient été comptabilisés comme décès Covid (voir références ci-dessous). Tout en s’empressant de se réfugier derrière la définition imposée par l’OMS.

Sources :

Voir aussi sur Covidhub :

Nombre de «vrais» morts du Covid: révélé au Royaume-Uni, fera-t-il tout basculer au niveau mondial?

Le nouveau président suisse jette le discrédit sur la stratégie anti-Covid

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.