Plus d’un million de satellites veulent envahir l’espace!

Satellites en orbite autour de la Terre
Partager

Il y aura bientôt plus de satellites que d’étoiles dans le ciel. L'”astrocapitalisme” a le vent en poupe.

Plus de 300 projets de «constellations» représentant plus d’un million de satellites ont été déposés auprès de l’Union internationale des télécommunications (UIT) entre le 1er janvier 2017 et 31 décembre 2022. Cela correspond à plus de 115 fois le nombre de satellites opérationnels actuellement en orbite, selon l’article One million (paper) satellites  paru dans la revue Science.

Les entreprises et les États qui formulent ces demandes auprès de l’UIT espèrent probablement attirer des investisseurs en occupant virtuellement l’espace, afin de vendre les droits associés aux fréquences et aux positions de ces futurs satellites. Le lancement de centaines de milliers de nouveaux satellites autour de notre planète serait déjà en préparation…

Un nouveau marché

L’occupation de l’espace en orbite basse représente un marché considérable pour le secteur de «l’astrocapitalisme». Des gouvernements et des entreprises spéculent déjà sur le développement de ces réseaux dans l’espace servant au déploiement d’internet et de la téléphonie mobile.

Pionnier et leader du marché, Starlink de la société SpaceX vient de lancer début janvier 2024 les six premiers satellites de son réseau «Direct to Cell». Ces satellites visent à rendre accessible la téléphonie mobile et internet partout sur la planète en éliminant les zones blanches. Ils équivalent à des antennes de téléphonie mobile dans l’espace et s’ajoutent aux presque 5000 satellites déjà déployés par l’entreprise d’Elon Musk.

Selon Cyrille Menudier dans une interview réalisée par France 3 :

SpaceX a trouvé une idée que tout le monde pensait difficile à mettre en œuvre: installer les satellites très bas dans l’espace. Contrairement à ceux qui, situés à 36’000 km qui nous servaient auparavant à regarder la télévision, lorsqu’on avait une parabole. Les nouveaux venus sont seulement à quelques centaines ou milliers de kilomètres au-dessus de nous. L’onde se propage donc plus vite. Pour faire de l’Internet à très haut débit, c’est très efficace, mais à condition d’avoir énormément de satellites qui couvrent toute la planète.

Selon cette infographie réalisée par Visual Capitalist en septembre 2023, près de 7’000 satellites tournent aujourd’hui autour de la Terre.

Des entreprises toujours plus ambitieuses

Mais SpaceX n’est pas le seul acteur du marché. Des centaines d’entreprises se disputent une part du marché mondial afin de fournir l’internet depuis le ciel à la population.

Des constellations beaucoup plus grandes que Starlink de SpaceX ont déjà été déposées, comme celles de la société française E-Space, fondée par l’entrepreneur américain Greg Wyler. E-Space a réservé l’espace pour une constellation de 337 320 satellites nommée Cinnamon-937 par le biais du gouvernement du Rwanda en septembre 2021. En juin 2023,  l’entreprise a déposé un second dossier pour une constellation de 116 640 satellites, nommée Sémaphore-C, par le biais du gouvernement français.

Impact environnemental

Une telle augmentation du nombre de satellites dans l’espace soulève quantité de questions… et de problèmes environnementaux qui méritent d’être étudiés en détail. En effet, la mise en place de ces projets aurait un impact majeur notamment sur la pollution de l’espace, ainsi que l’exposition de la population humaine et de la nature aux ondes électromagnétiques…

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.