Suisse : les arguments des référendaires inquiètent le gouvernement

La votation (référendum) contre le durcissement de la loi Covid rendra son verdict le 28 novembre. La campagne bat son plein et les opposants à la loi sortent des argumentaires étayés qui semblent convaincre de plus en plus au sein de la population.

Le Président de la Confédération helvétique est venu prêter main forte à son collègue Alain Berset, en charge du Département de l’Intérieur et donc de la santé. «Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain, a asséné le président. Cette loi n’est pas le lieu pour manifester son mécontentement contre la situation sanitaire

L’axe essentiel de la campagne en faveur de la loi est d’affirmer que son refus (entraînant la fin du pass sanitaire dès le mois de mars) exposerait au risque de nouveaux confinements. Pourtant, relèvent les opposants, l’efficacité des confinements a été démentie par les meilleurs scientifiques. Le choix entre le pass sanitaire ou de nouveaux confinements est donc fallacieux et manipulatoire selon eux.

  • Article Un prestigieux épidémiologiste de Harvard «Pourquoi je me suis opposé aux confinements» : cliquer ici.

Si deux groupes de 30% de la population semblent acquis à la loi d’une part et à son rejet d’autre part, les 40% restants feront pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Avec une variable supplémentaire : quel camp mobilisera au mieux ses troupes pour qu’ils votent, dans un pays où l’abondance de consultations populaires (due au régime de démocratie semi-directe) s’accompagne d’un taux d’absentéisme important (la participation au vote est habituellement de l’ordre de 40%) ?

Les opposants au durcissement de la loi datant de mars 2021 (objet du vote, la loi Covid ayant été acceptée lors de la votation du 13 juin dernier) sont montés en puissance dans leur campagne : manifestations populaires, campagnes d’affichage et de tous-ménages assurée par le comité référendaire. D’autres collectifs apportent leur soutien à la campagne comme le « comité des juristes suisses contre la loi covid modifiée » (lequel affirme que la loi Covid est anticonstitutionnelle) et le collectif 28  minutes, qui vient de publier une brochure alignant les arguments dans un Dossier de réinformation citoyenne lié à la votation du 28 novembre 2021 sur les modifications du 19 mars 2021 de la loi Covid-19 intitulé « Protégeons ensemble la Constitution ».

Pour en savoir plus :

  • Lien vers le site du collectif 28min.ch : cliquer ici.
  • Pour télécharger la brochure « Protégeons ensemble la Constitution » au format pdf : cliquer ici.
  • « La loi Covid suisse est anticonstitutionnelle », Déclaration des juristes suisse contre la loi Covid modifiée : cliquer ici.

 

 

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.