Suisse : les opposants à la loi Covid-19 dénoncent un texte liberticide

Dans son régime de démocratie semi-directe, la Confédération helvétique reconnaît aux citoyens le droit de contester une loi. On parle alors de referendum  facultatif. Il suffit de 50’000 signatures valables pour que le peuple soit amené à se prononcer.

Ici, la loi Covid-19 imposée en Suisse (tout comme chaque pays a vu l’adoption de lois d’exception à l’occasion e la « crise sanitaire ») sera soumise au peuple le 13 juin prochain.

Le gouvernement défend bien sûr son projet, avec des affirmations – interprétées comme une forme de chantage par les opposants – selon lesquelles le rejet de la loi priverait l’état de la base légale nécessaire à indemniser les entreprises d’une partie de leur manque à gagner lié aux fermetures.

La Radio Télévision Suisse propose ici un article sur la position du comité référendaire.

  • Lien vers l’article du jeudi 15 avril : cliquer ici.
Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.