Le vaccin Janssen est lancé en Suisse et suspendu en Slovénie. Autre technologie, mêmes risques ?

La Confédération a acheté 150'000 doses du vaccin à adénovirus de Johnson & Johnson. L'idée est d'atteindre les sceptiques de la technologie à ARN messager. Pourtant, le résultat des deux approches est le même : la production par les cellules de la protéine Spike, soupçonnée d'induire des effets secondaires sévères. Collision de l'actualité : après le décès suspect d'une jeune femme, la Slovénie suspend l'utilisation du Janssen. En France, la mort récente d'une adolescente après l'injection du Pfizer suscite aussi émoi et interrogations.

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.