Tests massifs à l’école : risques sous-jacents et documents de (non) consentement parental

Posted by
Une campagne massive de tests est en cours de déploiement dans les écoles françaises. Le collectif national français Enfance & Libertés vient de publier un article sur ce sujet important, avec pour buts :
D’abord, de souligner toutes les conséquences négatives qui, au-delà de l’apparence anodine de « cracher dans un petit tube », risquent d’en découler. C’est un engrenage dangereux et insidieux, considère le collectif, qui risque d’aboutir à des milliers de fermetures de classes, avec de lourds impacts psychologiques et matériels pour les enfants et familles.
Ensuite, de proposer aux parents des documents pour les aider à notifier, s’ils le souhaitent, leur non-consentement parental.
De manière générale, les auteurs considèrent que les tests ne peuvent avoir une utilité pour les enfants que sous réserve d’être utilisés dans des cas spécifiques (dépistage ciblé), dans des établissements médicaux, avec un consentement parental éclairé.
Ce qui n’est absolument pas le cas de cette campagne massive enclenchée par l’Éducation Nationale.
Lien vers l’article sur le site enfance-libertes.fr : cliquer ici.

Autres articles