Un grand journal danois fait ses excuses pour l’info biaisée sur le Covid

Partager

Le 7 janvier, un des plus forts tirages de la presse danoise, Ekstrabladet a présenté des excuses à son lectorat: nous avons «absorbés de façon presque hypnotique» par le discours officiel sur le Covid, a avoué la rédaction. Le quotidien tabloid reconnaît avoir manqué de vigilance et d’esprit critique.

Ekstrabladet appartient à l’un des principaux groupes médias du pays. «Nous, la presse, avons fait le bilan de notre travail. Et nous avons échoué», conclut le journal.

C’est l’opacité des chiffres officiels des hospitalisation et des décès qui a réveillé la conscience professionnelle des rédacteurs: «Quelle est la différence entre « avec le Covid », et « du Covid » ? Nous ne nous sommes pas posé la question au bon moment. Cela fait une grande différence.»

«Les chiffres officiels d’admission se sont avérés être 27 % plus élevés que le chiffre réel du nombre de personnes hospitalisées simplement parce qu’elles sont atteintes du Covid-19. Nous ne le savons que maintenant», ajoute l’article.

Ekstra Bladet souligne le manque d’efficacité des vaccins, notamment face au variant Omicron qui contamine les vaccinés comme les non-vacciné: «Les vaccins sont constamment désignés comme notre « super arme ». Et nos hôpitaux sont appelés « super hôpitaux ». Néanmoins, ces « super-hôpitaux » sont apparemment soumis à une pression maximale, même si la quasi-totalité de la population est armée d’une « super-arme ». Même les enfants sont vaccinés, dans une très large mesure, ce qui n’a pas été fait dans nos pays voisins

Le journal dresse un constat très sévère pour les autorités: «Dans l’ensemble, les messages adressés par (…) les responsables politiques au public dans cette crise historique laissent beaucoup à désirer. Ils mentent, comme ils l’ont toujours fait lorsque la population perd confiance en eux.»

Cet aveu d’un quotidien populaire s’inscrit dans un bouleversement général de l’opinion, que l’on observe un peu partout depuis l’arrivée du variant Omicron (voir aussi l’article ci-contre de Covidhub: 2022: le vent tourne!) Servira-t-il d’exemple à d’autres grands médias?

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.