Vaccination anti-Covid-19, état des lieux

Posted by

L’AIMSIB (Association Internationale pour une médecine Scientifique, Indépendante et Bienveillante), nous propose ici sous la plume d’Emma Khan, anciennement chercheuse à l’INSERM et de Vincent Reliquet, un état des lieux rigoureux et guère rassurant de la réalisation et de la mise sur le marché des nombreux candidats-vaccins contre le Covid-19.

Utilisant des technologies différentes, classiques pour certains et novatrices pour d’autres, ils restent tous proposés à la population dans le cadre d’une expérimentation à large échelle normalement prohibée par le droit de la santé. Avec une question supplémentaire tenant au fait que la balance bénéfices /risques appliquée à une population qui dans sa très grande majorité  (les moins de 65 ans) ne connaît aucune surmortalité à cause du Covid et n’est donc dans l’ensemble pas à risque…

Pourtant, la propagande vaccinale fait flèche de tous bois, les nouvelles technologies (comme l’utilisation de l’ARN messager) sont assurément prometteuses en tant que thérapies géniques. Sont-elles indiquées, sont-elles suffisamment sûres et testées pour autoriser un usage massif sans jouer à la roulette russe avec la santé de la population ? C’est actuellement impossible à dire et c’est bien ce qui pose problème.

Bien sûr, on peut espérer le meilleur, et peut-être la « vaccination » à large échelle sera-t-elle au bout du compte sûre et efficace. Mais rien n’est moins sûr et dans le cas où les effets s’avéraient plus problématiques, nous pourrions faire face à une catastrophe sanitaire bien pire que le Covid-19 lui-même ! D’où l’importance de chercher à y voir clair dès lors que les autorités de santé de nos différents pays sont déterminés à aller de l’avant en outrepassant les garanties de sécurité habituelles.

Voici donc le chapeau de l’article en question, suivi du lien sur le site de l’AIMSIB

Ce document a été rédigé par Emma Khan et Vincent Reliquet à la demande de la Coordination Santé Libre dans le but d’éclairer l’opinion du groupe quant à la pertinence d’une vaccination anti-Covid dans les conditions actuelles, à l’aune de ce qui peut être décrit, connu et prévisible en Février 2021. De ceci en est ressorti une synthèse CSL que l’on présente ensuite en fin d’article, sous la forme de treize tableaux.

La conséquente zone « note et source », nécessaire à la compréhension générale de ces deux travaux, suit en fin de présentation. Que penser de cette gigantesque action planétaire de santé publique? Bonne lecture.

 

Source :

L’AIMSIB (Association Internationale pour une médecine Scientifique, Indépendante et Bienveillante) a été créée pour fortement aider à résoudre la très grave crise que traversent actuellement les systèmes de santé dans les pays développés notamment, et en particulier en France.

 

 

 

 

Les fondateurs et les adhérents de l’AIMSIB estiment que ces crises concernent tout autant les professionnels de santé que les usagers, patients et victimes, et que des solutions seront trouvées de façon concertée avec les différents acteurs.

En liaison avec d’autres organisations non commerciales ou gouvernementales, l’AIMSIB s’engage à faire naître une nouvelle médecine qui soit réellement scientifique, indépendante et bienveillante et considère que l’approche scientifique doit être le cadre préférentiel et référentiel de toute pratique médicale.

L’AIMSIB s’engage à vérifier systématiquement que toute nouveauté théorique, méthodologique et technologique en médecine réponde aux critères fondateurs de la meilleure science médicale.

Autres articles