Votation du 28 novembre: l’édito de Jean-Dominique Michel

Reprenant les dernières données de la science, notre référent en santé publique analyse combien les questions sur lesquelles les Suisses voteront "sont mal posées."

Des mesures drastiques et destructrices qui n’ont jamais servi à rien : ni les confinements, ni les masques, ni les systèmes de traçage et autres « certificats Covid » n’ont d’utilité probante face à une épidémie respiratoire virale.

Une campagne de « vaccination » trompeuse, imposée par des moyens interdits (dont la contrainte), en faveur d’une injection qui ne protège ni du virus, ni des formes graves de la maladie.

Voilà le verdict sans concession des milieux scientifiques, faisant aujourd’hui l’objet du seul vrai consensus à travers le monde, comme le révèle la Déclaration de Great Barrington, signée par 15’000 chercheurs et experts en santé publique et 50’000 médecins https://gbdeclaration.org/la-declaration-de-great-barrington/

Nos gouvernements nous ont trompés depuis bientôt deux ans, c’est le constat navrant auquel nous arrivons aujourd’hui.

Ils sont pris dans une fuite en avant toujours plus absurde et dommageable. Nous devons les arrêter, mettre les choses à plat, comprendre comment cette dérive a été possible et prendre enfin des mesures intelligentes et efficaces,

Telle est la position exprimée dans cet « éditorial » par notre référent en santé publique.

Voir aussi sur CovidHub :

L’appel aux Suisses de Robert Kennedy Jr : « Le peuple suisse a le droit et le devoir de défendre la démocratie au niveau mondial »

Nous soutenir
Votre don permet à CovidHub.ch de rester gratuit et d’assurer sa qualité éditoriale.